Adaptation d’applications mobiles dans des environnements multi-contextes

Aller en bas

Adaptation d’applications mobiles dans des environnements multi-contextes

Message par milade le Ven 30 Avr - 10:22

bonjour , le résumé de mon pfe c''est:





La
mise en œuvre d’une application mobile
sur un environnement
quelconque
et à tout moment
est encore aujourd'hui
complexe. Ces applications doivent souvent pouvoir être accédées de manière
permanente depuis des équipements terminaux possédant des caractéristiques très
différentes : téléphones, assistants électroniques, ordinateurs, etc. L’objectif
de cette étude est



donc de définir un modèle de
conception, de déploiement et d'exécution d'applications pour ces différents
types d’équipements qui permettent l’adaptation de l'application aux besoins
des usagers et aux caractéristiques techniques du support. Cette adaptation
doit généralement être réalisée au moment de l’accès au service, grâce à
l'utilisation d'une approche de conception à base de composants. L’accès aux
services et son exécution est assurée par l'utilisation d'une carte à microprocesseur.
Cette étude doit en particulier, valider les intérêts et les apports d’un tel
dispositif.


Motivations et problématiques


Dans
les systèmes d’information, on doit assurer une adaptation au type de
terminal et au type d’utilisateur connecté pour garantir une utilisation
confortable des applications dans ces nouveaux environnements. Pour réaliser
une adaptation à de nouvelles situations et à de nouveaux besoins, beaucoup de
paramètres tenant en compte :









Ä
Adaptation au réseau :





Variations
de la bande passante :
dans les réseaux sans fil la bande passante est
limitée, Une connexion faible et intermittente à cause du coût des communications
de ce type et de la largeur de bande faible. Ainsi, alors qu'en environnement
filaire d'énormes progrès ont été réalisés en terme de largeur de bande (la
technologie actuelle offre 10 Mbps pour Ethernet, 100 Mbps pour FDDI et 155
Mbps pour ATM), les produits pour les communications non filaires atteignent 19
Kbps seulement pour les ondes radio et 9 à 14 Kbps pour la téléphonie
cellulaire. La largeur de bande typique d'un réseau local non filaire (Wireless
Local Area Network) se situe entre 250 Kbps et 2 Mbps et pourrait atteindre la
valeur de 10 Mbps. Du fait que la bande disponible est partagée entre les
utilisateurs appartenant à la même cellule, la largeur de bande exploitable par
un utilisateur est encore plus faible. Concernant la transmission radio, le
taux d'erreur est si élevé que la bande effective ne dépasse pas les 10 Kbps.
La bande passante est actuellement une ressource rare et malgré les progrès de
la technologie, il n’est pas faut de supposer qu'elle restera une limitation
importante et une contrainte de performance dont il



faudra tenir compte dans la conception
d'un système mobile.



Déconnexions réseau : les connexions sont intermittentes ce qui mettent en avant le
problème de fiabilité .Les raisons de ces déconnexions peuvent être volontaires
motivés par le souci d’économie (coût de la communication sans fil, batterie
limitée, …), ou involontaire, (changement de cellule, panne, vol,…),
prévisibles ou soudaines, de courtes ou de longue durée.






Non sécurisé :


La qualité de service : n’est pas
évaluée de la même façon…






Ä
Adaptation au
comportement de l’utilisateur
:



Les
utilisateurs mobiles changent également de situation, de localisation ou
d’environnement physique externe. Ces
changements peuvent avoir pour effet de faire varier les besoins et les
préférences de l’utilisateur. Sans déploiement sensible au contexte, les
variations des contextes d’utilisation contraignent l’utilisateur à faire des
installations répétitives avec des configurations différentes pour une même
application, et même
les terminaux portables doivent également pouvoir profiter des
ressources offertes par l'environnement local.







Donc on doit prendre en considération ses préférences, son emplacement
géographique, son profil, etc. Pour que
les
adaptations permettent d’améliorer l’utilisation d’un service de façon à mieux
répondre aux besoins de l’utilisateur,


Les unités mobiles sont sujettes aux accidents, au vol et à la perte. Et
sont par conséquent, moins fiables et
moins sécurisées que les unités statiques.





Ä
Adaptation
au terminal
:






Ressources limités : Le
changement constant du contexte des utilisateurs mobiles et la limitation des ressources
des terminaux qu’ils utilisent pose à son tour un problème au
moment du déploiement,
puisque ils
amènent donc les utilisateurs à effectuer des tâches de déploiement répétitives
(installations, configurations, désinstallations). Ces tâches peuvent être
rudes et complexes pour qu'un terminal ayant des capacités limitées puisse le
traiter et le présenter correctement en plus d’être consommatrices en temps
pour l’utilisateur. Elles présentent donc un frein à l’utilisation des
applications mobiles .
D'autre part, dans un environnement mobile, un utilisateur a besoin de déployer
une même application sur un nombre de terminaux de plus en plus importants :
sur son PDA à partir de sa voiture, sur son PC à partir de son bureau ou sur un
ordinateur portable de l’étranger. Ces différents terminaux sont dotés
d’environnements matériels et logiciels différents. Le processus de déploiement
gagnerait à être adapté à chaque environnement de déploiement.



D'autre
part, L'hétérogénéité des moyens et des
appareils d'accès s'est accompagnée d'une évolution importante du côté du
contenu de l'information disponible sur le réseau. Le contenu est de plus en
plus complexe : plusieurs formats (HTML, xHTML, SMIL, etc.), différentes
fonctionnalités et ressources médias (animations, vidéo, audio, etc.)






Et
aussi,

l’ajout en cours d'exécution de différents périphériques doit aussi être
notifié aux applications pour qu'elles puissent en profiter. Des changements de
comportement inverses des deux précédents pourraient alors être envisagés.
Pour cela, il est nécessaire de trouver
des mécanismes qui permettent l'accès et l'utilisation de l'information sous
une forme qui corresponde aux contraintes imposées par l’environnement, donc
le
comportement de ces systèmes doit s’adapter aux capacités matérielles et
logicielles de ces appareils.








Autonomie limitée ; Les unités mobiles comptent sur des batteries à
capacité limitée pour leur alimentation. Malgré les progrès technologiques, ce
problème ne cessera pas d’exister. Un intérêt doit être porté à la consommation
d’énergie à tous les niveaux de conception hardware ou software.

milade
Entier Naturel
Entier Naturel

Féminin
Nombre de messages : 1
Localisation : telecom
Réputation : 0
Points : 3289
Date d'inscription : 12/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adaptation d’applications mobiles dans des environnements multi-contextes

Message par informix le Ven 30 Avr - 18:58

ou est-ce que tu en es maintenant ?

_________________
informix, Ecole d'ingénieurs
Les passions font vivre l'Homme; sa sagesse le fait seulement durer.
avatar
informix
Nombre Rationnel
Nombre Rationnel

Nombre de messages : 399
Réputation : 4
Points : 4352
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Capacité linguistique:
1000/1000  (1000/1000)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum